Vous avez des questions ? Commentaires ? Écrivez-nous. Nous ferons notre possible pour vous répondre dans les meilleurs délais.

Nom et prénom (requis)

Adresse courriel (requise)

No de tel (requis)

Sujet

Message

Blogue

Mon infolettre n’est pas un spam !

28.12.11

L’infolettre est un outil très performant pour entretenir sa relation client. Le problème, c’est que l’infolettre que vous mettez tant de soin à élaborer, à tester et à envoyer, se retrouve souvent noyée au milieu des pourriels que vos clients reçoivent en masse chaque jour.

Comment faire pour que votre infolettre sorte du lot et que ses destinataires y trouvent un intérêt ?

Voici quelques conseils de la part d'Art Systèmes :

–          Si votre infolettre est destinée uniquement à vos clients, n’hésitez pas à y proposer des promotions : ils auront davantage envie de l’ouvrir le mois prochain s’ils se souviennent qu’ils y avaient trouvé une promotion intéressante le mois précédent. De plus, vos abonnés se sentiront privilégiés : un bonus pour votre relation client !

–          Choisissez la bonne fréquence d’envoi et respectez-la. La fréquence dépend bien sûr du contenu de l’infolettre, mais il est évident que vous ne devez pas noyer vos abonnés : si vous avez vraiment beaucoup de contenu à communiquer, une infolettre par semaine est acceptable, mais sinon, une infolettre mensuelle semble être la fréquence la plus adaptée à une lecture régulière de vos abonnés.

–          Soignez le visuel de votre infolettre : l’information principale doit être visible au premier coup d’œil. Changez assez régulièrement son design : cela renouvelle la curiosité de vos lecteurs et leur montre que votre infolettre leur apporte une valeur ajoutée, qu’elle n’est pas un message standardisé envoyé systématiquement tous les mois.

–          Dernier conseil, mais pas des moindres : choyez le titre de votre infolettre ! C’est la première chose que ses destinataires verront et c’est ce qui leur donnera envie de l’ouvrir ou de la supprimer. Choisissez un titre accrocheur ! Évitez les questions, qui sous-entendent la nécessité d’une réponse : privilégiez une phrase courte et intrigante, en rapport avec le contenu de votre infolettre.

 

À vous de jouer ! Et si vous avez besoin de conseils plus poussés, n’hésitez pas à nous contacter.